TEMOIGNAGES

PROJET BEBE

"Potentiel et Performance" s’adresse aussi à

ces jeunes femmes qui rêvent de devenir maman.

 

" Suite a une fausse couche (FC) en juillet 2021, j'étais déboussolée, je me posais beaucoup de questions et je n'arrivais pas à surmonter cette étape. 

Avec mon compagnon, nous essayons depuis 15 mois d'avoir un bébé.

 

Début juillet 2021, après 6 mois d'essai sans se mettre de pression, j'apprends que je suis enceinte. Malheureusement, je fais une fausse couche à 9SA, sous médicament car le bébé ne partait pas seul.

 

Depuis, je ressens le besoin d'être enceinte et chaque mois, chaque annonce de grossesse, est une épreuve pour moi. Nous avons perdu toute spontanéité dans nos rapports, je contrôle mon cycle chaque mois.

 

Nous sommes maintenant à la date prévue de mon accouchement et j'y pense sans arrêt. J'espérais tellement être enceinte avant celle-ci. Je dois essayer de lâcher prise mais je n’y arrive pas.

 

Nous avons passé des examens à la clinique de la fertilité de l'hôpital Erasme et tout va bien pour l'un comme pour l'autre.  Mais ayant déjà 35 ans, nous envisageons de tenter une première insémination fin juillet.

 

Je me suis rendue compte que j'avais besoin d'aide. C’est comme ça que j’ai pris contact avec vous. 

Une  première insémination est programmée après 5 séances . Je n'en reviens pas, je suis enceinte.

J'ai eu de longs échanges avec Isabelle qui m'ont aidée à mieux comprendre ma situation. Elle m'a aidée à libérer une situation ancienne et des croyances sur lesquelles je restais bloquée et qui m'empêchait de  me rendre disponible dans mon corps pour accueillir un bébé, notamment par ses "voyages intérieurs guidés".

 

Merci Isabelle pour ton écoute bienveillante. Tu m’as guidée et aidée à reprendre confiance en moi et en mon projet.

Tellement heureuse de ce nouvel événement. 

C'est une petite fille qui naitra en 2023.

 

"En mars 2020, je découvre que j’ai une réserve ovarienne très basse pour mon âge.

A ce moment-là, n’y connaissant pas grand-chose, je n’ai qu’une chose en tête : « Je n’arriverai pas à avoir d’enfant seule, et même parcours PMA (procréation médicalement assistée)  cela pourra être difficile également ». Quelques jours passent et je reprends du poil de la bête, je me renseigne beaucoup sur la question, je décide de mettre en place diverses choses. Je choisis d’être vraiment actrice de mon parcours et non pas d’attendre de voir ce que la médecine me propose.

Je commence, avec mon compagnon, un parcours PMA en septembre 2020. Début d’année 2021, mon ventre est encore vide. Nous devons nous lancer dans les inséminations artificielles, mais je n’arrive pas à me lancer et redoute ce moment tant j’ai peur de l’échec et de la déception que cela pourra encore engendrer.

Je suis à un moment de mon parcours où j’ai besoin de sentir que je ne suis plus seule face à cette épreuve (malgré le fait que j’ai un entourage très présent et à l’écoute). J’arrive donc chez Isabelle à un moment où j’ai vraiment besoin de me sentir accompagnée, guidée, rassurée.

Dès la première séance je me sens mieux, j’ai pu me décharger et cela m’a directement beaucoup aidée à ne pas culpabiliser et à voir les échecs positivement comme un indicateur et non comme un élément négatif. Mon état d’esprit change directement.

Au fur et à mesure des séances, nous voyageons à l’intérieur de mon inconscient et nous découvrons beaucoup de choses, dont certaines qui pourraient m’empêcher à tomber enceinte. Nous arrivons petit à petit à libérer, à nettoyer beaucoup de choses en moi. Après quelques séances, je retrouve un cycle plus régulier et de vraies règles.

Assez vite,  je me sens plus légère et plus confiante pour la suite.  Isabelle me sent prête pour la suite du parcours,  on se décide alors avec mon compagnon à tenter la première insémination. 

Deux semaines plus tard, voilà le message que j’envoyais à Isabelle :

« Coucou Isabelle, je reviens vers toi pour te dire qu’un petit ourson a élu domicile dans mon ventre (…) mille mercis pour tout, tu es une vraie magicienne. »

 

Je n’arrivais pas à croire que le test de grossesse et la prise de sang étaient positifs !

Isabelle a vraiment été un déclic pour moi et je suis convaincue que cette grossesse a été rendue possible grâce au travail fait avec elle. Ce travail qui a permis de construire un vrai petit cocon confortable pour accueillir un petit bébé au creux de moi.

 

A toutes les mamans qui sont en difficulté, qui sont en plein doute, n’hésitez pas, foncez chez Isabelle. Elle saura vous aider, vous guider, vous rassurer et vous réconforter… Tout ce dont on a besoin lorsque les essais bébé deviennent compliqués.

Le 25 janvier 2022, mon bébé est né : je suis maman d'un petit Gaspard

 

J'ai eu le plaisir d'accompagner  Elodie Lélu dans son parcours PMA et d'apporter ma contribution à l'aboutissement de son projet bébé.

REALISATRICE, Elodie a fait de son parcours un DOCUMENTAIRE dans lequel elle m'a aussi demandé d'intervenir :

"LA VIE RÊVÉE DES EMBRYONS"

Un véritable parcours du combattant que vivent de nombreuses jeunes femmes. Sujet encore très tabou, elles mettent leur corps, leur cœur et leur mental à l'épreuve pour réaliser à tout prix leur rêve de désir d'enfant.

A DECOUVRIR & A ECOUTER absolument ! https://www.radiopanik.org/emissions/l-heure-de-pointe/la-vie-revee-des-embryons/

C'est l'histoire d'un couple qui a décidé d'avoir un enfant. Mais la nature en a décidé autrement. La médecine vient alors à leur rescousse, leur ouvrant un monde scientifique nouveau, à la pointe du progrès et dans lequel il est possible de tout voir, ou presque. Mais comment remettre du mystère dans ces parcours ultra-médicalisés ? Comment se reconstruire un imaginaire à mi-chemin entre la science et ses rêves les plus intimes ? Et c'est là que j'interviens.

''Mon projet Bébé !"

 

J'ai consulté Isabelle sur les conseils d'une amie. À vrai dire à cette époque j'étais assez désespérée, ayant épuisé tous les ressorts de la procréation assistée : inséminations, fécondations in vitro de type Icsi... Les embryons fécondés que nous avions obtenus avec mon mari ne s'implantaient pas et c'était usant de tout devoir recommencer, si près du but. Je sentais que j'avais repoussé trop loin mes limites physiques et l'idée de devoir recommencer tout le protocole me minait.

Du coup, quand cette amie m'a proposé un autre chemin, une autre façon d'aborder le problème, j'ai accepté sans pour autant y mettre un quelconque espoir. Après tout, au point où j'en étais, je me disais : "Et pourquoi pas ? "

Je suis donc allée voir Isabelle. Comme j'étais suivie psychologiquement pour toutes ces épreuves, parmi ses talents de coach Isabelle a appliqué ce qu'elle appelle le «voyage intérieur». Je n'avais aucune idée de quoi il s'agissait. Elle m'a proposé des sortes de petits voyages qui s'apparentaient un peu aux rêves éveillés. Au début, j'avoue avoir trouvé ça très étrange. Mais je me suis laissée porter.

Je dirais qu'Isabelle m’a d’abord aidée à faire le ménage à l'intérieur de moi. En me tenant la main, elle a vu que l'espace dans lequel les bébés devaient s'implanter n'était pas libre. Quand elle m'a dit ça, des larmes se sont mises à couler sur mes joues et j'ai compris que j'étais encore habitée par un avortement très précoce que j'avais eu pendant mes années d'étude. Et en effet, il n'y avait pas de place, elle était déjà occupée.

Isabelle ne m'a pas seulement aidée à faire de la place, elle m'a permis de réaliser que cette première grossesse pouvait m'aider  à en accepter une autre, que cet enfant que je n'avais pas eu pouvait tendre la main à celui qui viendrait. Cette image m'a permis, je crois, de faire la paix avec moi-même et de m’ouvrir à un nouveau possible. Mais à ce stade, je n'en étais pas encore consciente.

Une deuxième étape a été très importante. Alors que je voyais Isabelle depuis quelques mois, j'ai eu, étrangement un retard de règles de plus de dix jours. Moi qui avais toujours été réglée comme une horloge, j'étais toute déstabilisée. J'ai d'abord cru à une grossesse mais après moult tests tous négatifs, j'ai abandonné cette hypothèse. Je me suis alors dit que mes règles ne reviendraient jamais, que c'était terminé pour moi. Quand j'ai retrouvé Isabelle et lui ai parlé de mon problème elle m'a immédiatement rassurée, cela faisait partie du processus.  Après des années de traitements qui m'avaient mises sur des cycles chimiques plus ou moins longs, et par ce travail avec elle, je venais enfin de retrouver mon cycle naturel. Rétrospectivement, je peux dire que cette étape aura été centrale dans mon travail avec Isabelle.  

 

Un jour Isabelle m'a dit qu'elle me trouvait prête : j'avais encore un embryon congelé à me faire implanter et je voulais qu'elle m'accompagne dans ce processus. Alors que j'étais psychologiquement forte, les gynécologues de la procréation médicalement assistée on raté mon ovulation, rendant le transfert impossible. J'étais désespérée... Mon travail m'emmenant à l'étranger, je ne voulais plus entreprendre de nouveau transfert. J'avais besoin d'une pause.

Un mois plus tard, alors que je m'apprêtais à prendre l'avion, je remarque un petit retard de règles. N'y croyant pas, je réalise tout de même un test de grossesse et constate, ahurie, que je suis enceinte. Une grossesse spontanée !! Alors que nous étions persuadés, les médecins, mon mari et moi-même que c'était devenu impossible ! Isabelle avait raison, j'étais prête!!

Aujourd'hui, je lui suis très reconnaissante ! Je suis convaincue que notre travail ensemble m'a permis de tomber enceinte. Même pendant la grossesse, elle a été d'un grand soutien pour que je puisse garder le cap et la mener à bon port, rester dans l’instant présent et me faire confiance.

 

Alors je conseille aux femmes dans mon cas de ne pas seulement convoquer la médecine classique mais d'essayer aussi d’autres alternatives. Ça ne peut pas faire de mal et assurément, dans mon cas, ma rencontre avec Isabelle m'a fait beaucoup de bien !! Je suis désormais maman d'un adorable petit garçon.

 

NEW

"Le jour où j'ai su que j'étais enceinte"

Isabelle ma été recommandée par ma gynécologue, j’ai mis quelques mois à me décider à la contacter jusqu’à ce que je sois prête et que je reconnaisse avoir besoin d’aide . De l’aide à quoi ... allez-vous dire ? A accepter le fait que je n’aurais pas un enfant naturellement comme toutes les autres mamans qui arrêtent leur pilule et qui, 3 mois plus tard ont un beau cadeau.

Moi ça a été plus compliqué, 1 an et demi et encore ce n’est pas beaucoup comparé à d’autres femmes très courageuses.

La première rencontre avec Isabelle a été un déclic !! C'est comme si quelque chose s'était débloqué. Je suis sortie de cette séance en ayant une autre vision de ce qu’allait être mon parcours PMA. Elle m’a dit des choses qui m’ont fait prendre conscience qu'avoir besoin d’une aide extérieure n’est pas un crime et que même si j’avais besoin de cette aide médicale, mon bébé arriverait à l’aboutissement du parcours !

Deux semaines après ma rencontre avec Isabelle, j’ai appris ma grossesse à ma plus grande surprise. Je n'y croyais pas. Deux prises de sang en 3 jours et tout va bien. J’ai eu beaucoup de mal à réaliser que j’étais enceinte. La première échographie a confirmé que je le suis. Aujourd'hui je sais qu'Isabelle est là si j'en ressens le besoin, comme elle m'a dit m'écouter et me faire confiance. Et évidemment nous restons en contact. Ce fut une belle rencontre !

La voila aujourd'hui maman d'une adorable petite puce, née au mois en octobre 2021.

"Nina, un bébé né comme ça"

Á l’approche des fêtes de fin d’année, mes deux fausses couches et mes premiers pas dans le service de la Procréation Médicalement Assistée prenaient une place dans ma tête trop difficile à gérer seule. Il me fallait de l’aide. Une amie m’avait déjà dit lors de plusieurs conversations « Isabelle. Va voir Isabelle, elle pourra t’aider »

Janvier 2019. J’ai pris mon téléphone. J’ai mon premier rendez-vous. Une nouvelle année, un nouveau processus m’attendait.  Je n’en avais encore aucune idée !

4 mars 2020 :  « La petite tortue et la plume étaient avec moi en cette nuit si particulière. Nina est née à 2H45. Tout va bien pour nous trois. Cette année aura été pour moi une année pivot de part ta rencontre. Rencontre qui aura changé le cours et la vision des choses de ma vie. Merci chère Isabelle pour cet aboutissement totalement exceptionnel et bien au-delà". C.P.

 "Agrandir la famille"

 

Nous essayions d’avoir notre petit n°2 depuis 3 ans. Médicalement rien d’anormal. J’ai essayé à peu près toutes les médecines alternatives sans succès.

Mais intérieurement je me doutais que cela venait d’un blocage psychologique suite à un 1er post-accouchement compliqué médicalement et psychologiquement. J’ai hésité très longtemps aller voir une psychologue, psychothérapeute ou coach. Dans mes croyances on consulte ces personnes quand on ne va pas bien dans le sens « problème psy ». En plus je ne savais pas lequel choisir.

Finalement une amie m’a « forcée » à prendre rendez-vous chez Isabelle, je me suis dit que c’était l’occasion d’essayer, rien à chercher. J’ai tenté et heureusement. Je suis venue chez Isabelle pour parler bébé, et finalement je me suis rendue compte que j’avais d’autres « barrières » à lever avant, notamment familiales. J’ai réalisé tellement de choses que je ne soupçonnais même pas. Cela m’a libérée.

 

Finalement après quelques séances « famille », j’étais libre dans ma tête de penser « bébé ».

Parallèlement au coaching nous faisions des inséminations à l’hôpital. "Heureux hasard" la dernière insémination avant la FIV a eu lieu quelques jours après mon déclic « bébé » lors de ma séance avec Isabelle… Et je suis tombée enceinte.

Sans l’aide d’Isabelle je n’aurais pas levé mes blocages. Merci !

J’ai très apprécié sa démarche intuitive, sa bienveillance. Souvent au début de la séance, je n’avais pas vraiment envie de parler de ce que je ressentais réellement, je parlais donc avec ma raison/mon cerveau. Elle le détectait à chaque fois. Elle réussissait finalement à me faire parler sur mes émotions/ce que j’avais vraiment au fond de moi. Je crois avoir consommé tous ses mouchoirs. 

En plus d'être maman une seconde fois, ce coaching m’a apporté bien plus que ce que je venais chercher. Je ne peux que vous la conseiller.                                                                                                                                                                                                                               

 

 "Un bébé toute seule"

 

 

Son désir d’enfant surgit à un moment charnière de sa vie. Un parcours atypique, elle se demande si c’est fait pour elle ou pas : célibataire et une envie de devenir maman. Elle tombe sur un reportage à la TV qui parle de fertilité, FIV, congélation d’ovocytes, de parcours en PMA. Elle se dit « et pourquoi pas » faire un enfant toute seule ? Une première visite chez le gynéco, une batterie d’examens, un premier constat : une réserve ovarienne appauvrie, "cela risque de ne pas fonctionner"! La réserve ovarienne désigne le stock d’ovocytes dans les ovaires qui influe sur les chances de concevoir un enfant. Pour elle, c’est un choc ! Surgit alors un sentiment d’urgence par rapport à son âge, 37 ans, la crainte de ne pas en avoir, de se dire que c’est trop tard et la question : est-ce qu’elle se lance dans l’aventure ou pas ? Elle se sent un peu perdue. Elle vient me voir sous les conseils d’une amie.
Faire un chemin autrement, vivre une expérience en revenant au corps en lien à soi, à son monde intérieur, trouver de l’apaisement et s'ouvrir à un nouveau champ des possibles.


Après quelques mois de travail la patiente fait son bilan écho. Elle m'appelle : "bonne nouvelle, mes ovaires se portent beaucoup mieux. Ils réagissent bien à la ‘méthode’ Isabelle".


Lever les blocages, les mémoires inconscientes enregistrées dans le corps qui entravent sa route. Libérer l’énergie cristallisée et accéder à une version plus large de son potentiel au féminin par le rêve éveillé et l’imagerie intérieure redonne, étape par étape, la sensation de pouvoir agir par soi-même dans ce processus où chacun a son rôle à jouer.
Le jour J. Le résultat deux semaines plus tard : "Isabelle, le test sanguin est positif !!!C’est complètement dingue !! L’insémination a fonctionné la première fois sans aucune stimulation. Je reste prudente mais je savoure cette première victoire et je me souviens de vos paroles et l’idée de "fluidité" comme si c’était si évident ... hâte de voir la suite !"


Que ce parcours soit naturel ou médicalement assisté (PMA), mettre toutes les chances de son côté, avancer par étape et laisser être le résultat ce qu’il sera. Aujourd’hui la voilà maman d’un adorable petit garçon Charlie né le 10 juin 2021 : « quel parcours et quel cadeau, merci pour votre accompagnement et votre bienveillance »

Une approche vivante et humaine.